livrejeunesse.com

Lundi 20 Novembre 2017

Le Salon de Montreuil 2012... Fin !

Le Salon de Montreuil 2012... Fin !

Exercice du jour : ''résumez le salon du livre de la jeunesse et de la presse de Montreuil en un mot'' !

Si vous ne me laissez pas le temps de réfléchir, ''fatiguant'' est le premier mot qui vient. Fatiguant parce qu'on arpente 10.000 m² (sur des talons presque hauts) dans tous les sens pendant 6 jours, dans des allées qui semblent si vastes le matin, en arrivant, et si étroites au bout d'une demie heure. Fatiguant parce que les trois premiers jours, les scolaires et les centres aérés envahissent les stands, et le salon résonne de cris d'enfants dans tous les secteurs du palais des congrès.

Deux dixièmes de seconde plus tard, ''Fatiguant'' est aussitôt écrasé par ''Passionnant''. Passionnant, parce que quand on aime lire, on est forcément au paradis ici. La qualité et la richesse des ouvrages présentés sur les stands où ils sont mis en valeur alliés à la quantité du choix nous fait friser l'indigestion littéraire et culturelle : la gourmandise cérébrale est ici le maître mot. Heureusement que les cordons de la bourse veillent au grain.

'LeAu delà de 20 secondes, ''Captivant'' remplace ''Passionnant''. Captivant parce que les rencontres avec les éditeurs, les auteurs, les blogueurs et les lecteurs sont pleines de surprises et de bons moments qui vont se transformer en merveilleux souvenirs. Certains même deviendront peut-être plus que de simples relations professionnelles.

La minute dépassée, les mots se bousculent au portillon. Que des mots positifs, d'ailleurs, ils ont éjecté les petits travers inhérents à toute organisation d'une manifestation d'une telle ampleur. L'accueil des visiteurs est bien géré (deux entrées à disposition, une en haut, une en bas pour contrôler les flux), celui de la presse est plus qu'agréable (mmmmm... café et croissants dès l'arrivée...), ; coup de chapeau aussi aux auteurs qui n'hésitent pas à rester plus longtemps que prévu pour satisfaire le plaisir des chasseurs de rencontres et de dédicaces, aux libraires qui se plient en quatre pour trouver LE livre que vous cherchez depuis trois ans, aux exposants qui doivent répéter les mêmes informations 50.000 fois par jour, aux éditeurs qui nous proposent tellement d'oeuvres variées...

L'arrivée des livres numériques n'a pour l'instant pas l'air de bouleverser ce salon, malgré l'émergence de nouvelles structures, comme Byook qui propose un nouveau mode de lecture animée sur tablette.

Clarybelle

Dimanche 2 Décembre 2012

Mots Clefs :

#Fictions (Roman, Série, Vie courante) #Interview, Introduction (Interview, Ecrivain)

Renseignements complémentaires

Non, décidément, je ne peux me contenter d'un seul mot pour parler de ce salon. A moins que le mot ''ENCORE !'' soit assez fort pour englober la ribambelle de mots que cet évènement mérite !

Devaient se trouver ici les boutons de partages sur les réseaux sociaux.
Mais comme je ne sais pas ce que font exactement ces réseaux de ces données, je préfère vous laissez la liberté de recopier l'url et de la partager vous-même de votre propre initiative là où vous le voulez.

Source :

LA REDACTION