livrejeunesse.com

Dimanche 19 Novembre 2017

Instinct : Rencontre avec Vincent Villeminot

Instinct : Rencontre avec Vincent Villeminot

Quand les Alpes se rendent à Paris...

Attention, cette rencontre peut contenir des éléments particulièrement spoilant si vous n'avez pas lu les trois tomes de la Trilogie... Et Lucas, un jeune fan, s'est joint à nous pour y participer !

LivreJeunesse
Quelle est l'origine de votre saga Instinct ?
Vincent Villeminot
J'avais dans l'idée de travailler sur la métamorphose, et au cours d'une recherche sur la fantasy, j'ai découvert qu'au Moyen-Âge on avait brûlé des milliers de loup garous (ou supposés tels). Et je me suis demandé ce qu'il en serait-il aujourd'hui. J'avais envie d'en faire une trilogie. J'ai proposé le projet à Nathan, qui m'a suivi.
LivreJeunesse
Comment sont nés vos personnages ?
Vincent Villeminot
Pour Tim, je n'avais pas envie de partir d'un loup garou (il y en a déjà beaucoup dans la littérature, et j'avais envie de parler de mes montagnes, donc il me fallait un animal montagnard, dangereux, y compris pour ses proches. L'ours a un caractère impressionnant, il est volumineux et solitaire. Et je n'ai pas choisi la plus petite version, bien sûr !
Flora est très sauvage, et j'ai trouvé l'idée d'en faire un animal domestique assez amusant. Et le chat, surtout noir, est un animal très important dans la mythologie, la superstition, ce qui était important pour émettre un sentiment de tragédie annoncée, inéluctable, de tome en tome.
Pour Shariff, je voulais un personnage pour lequel la métamorphose soit une vraie malédiction, et non un don : le fait qu'il se transforme toutes les six heures, avec un animal pas très agréable en plus à regarder... Pour atténuer sa gêne, il devait forcément être génial.
LivreJeunesse
A la lecture du premier tome, je m'attendais à une confrontation entre le carcajou et l'ours...
Vincent Villeminot
C'est voulu ! je voulais montrer qu'il pouvait ne pas y avoir d'animosité entre l'adulte et l'adolescent en rébellion, qu'il pouvait y avoir une relation basée sur le respect et l'admiration mutuelle pour ce passage douloureux à l'âge adulte.
LivreJeunesse
Il y a la différence entre la vision d'Hugo et du professeur McIntyre... ayant pourtant tous les deux une métamorphose carnivore !
Vincent Villeminot
Oui, je voulais montrer qu'il n'y avait pas de fatalité vis à vis du pouvoir. Le pouvoir, l'abus de pouvoir peut rendre oppressif. Quelqu'un de faible, qui se retrouve en position de force et qui n'en abuse pas peut forcer le respect. Même si du coup, il en devient presque naïf.
LivreJeunesse
Qu'avez-vous fait au dernier mot écrit ?
Vincent Villeminot
Après avoir passé deux ans à écrire la trilogie... Je me suis servi un verre pour trinquer à mes personnages ! Mais la première version était trop sombre, et après discussion avec mon éditeur, il a fallu que je la remanie un peu pour qu'elle soit plus acceptable. Quinze jours après, il a fallu que je ressuscite un personnage... Et aujourd'hui, finalement, c'est peut-être la version remaniée que je préfère !*
LivreJeunesse
Quelles ont été les réactions du public ?
Vincent Villeminot
Hé bien, c'était assez amusant, puisque je les avais à contrario : j'étais dans la rédaction du tome 2 quand le 1er tome est sorti, et j'avais commencé le tome 3 à la publication du tome 2. Mais la blogosphère s'est développée tellement ces dernières années... Il est agréable d'avoir des retours quasi immédiat : un chanteur sait tout de suite si il a été bon à la fin du concert, jusque là, les écrivains s'en tenaient aux chiffres de vente... Internet révolutionne ce genre de relation entre l'écrivain et son public !
LivreJeunesse
Quel a été le retour le plus émouvant ?
Vincent Villeminot
C'était dans des commentaires, suite à une chronique... où les lecteurs parlaient d'un personnage de telle façon que j'avais l'impression qu'il m'avait échappé, qu'il devenait réel !
LivreJeunesse
Ne pensez-vous pas qu'il y a des invraisemblances dans les performances informatiques de Flora ?
Vincent Villeminot
Dans ce roman, il fallait savoir équilibrer le plausible, le réel et l'improbable. Quand on rentre dans cette histoire, il faut accepter la possibilité d'une transformation physique en animal... tout en mêlant des éléments très réels. C'était un vrai défi ! Il y a deux ans ils ont arrêté un hacker de 15 ans... Mais c'est vrai que Flora est extrêmement rapide pour pirater les sites ! Après, j'ai beaucoup lu sur le chamanisme, l'anthropologie, les récits amérindiens du XIXème siècle... Mais je n'ai pas lu TOUS les livres dont parle Shariff (Merci LE moteur de recherche !**)
Lucas
Pourquoi avoir choisi de faire mourir le professeur dans le Tome 2 ?
Vincent Villeminot
Parce que j'avais besoin de faire passer les enfants à l'âge adulte pour qu'ils puissent évoluer à leur tour, et j'avais besoin de confronter Shariff à une solitude absolue : en perdant le professeur, il perdait un père, un référant, un ami, un maître, un allié...
LivreJeunesse
Vous vous rappelez de la naissance de Tim ?
Vincent Villeminot
C'est son nom de famille qui a donné corps au personnage ! Quand j'ai commencé à rassembler des informations pour le roman, je suis tombé sur le nom d'une montagne sacrée pour les sioux, Black Hills ! ça a été le déclic ! Et puis quand on écrit, il faut aimer tous ses personnages, du plus naïf au plus méchant, connaître les raisons, bonnes ou mauvaises, qui les poussent à agir...
Lucas
Avec les technologies actuelles, pensez-vous la transposition de votre série au cinéma ?
Vincent Villeminot
Oui, les conditions matérielles et techniques sont aujourd'hui plus confortables. Ma culture fantastique est avant tout cinématographique, et quand j'écris une scène, je me dis ''où est-ce que je place ma caméra ?'' comme ça je peux aussi gérer le hors-champ. Après, une adaptation, c'est un autre point de vue, et je sais que la scène de la première transformation de Tim va être dure à rendre visuellement : elle est avant tout sensorielle... Il ne faut pas considérer une adaptation comme une trahison. Par exemple, pour Harry Potter, la possibilité qu'ils ont eu de faire vieillir les enfants naturellement est mieux rendu en film que dans les livres ! il faut dissocier les deux versions (voir les adaptations de S. Kubrick, celle de Fight Club qui est un très bon film malgré ses éloignements du roman, par moment...)
LivreJeunesse
D'autres projets à venir ?
Vincent Villeminot
Oui, j'ai une dilogie ou une trilogie (je ne sais pas encore la longueur), toujours avec Nathan, sur les réseaux sociaux : plusieurs récits se déroulant en même temps, se croisant sur une page, les réseaux sociaux et le cauchemar, entre l'intime et le public, le mensonge et la vérité,... Pour tout dire, je suis tombé amoureux de mon personnage principal...
LivreJeunesse
Vous vous inspirez de vos proches pour vos héros ?
Vincent Villeminot
Non, surtout pas ! mais mes enfants sont mes premiers lecteurs ! Donc quand j'écris, je pense à ce qu'ils peuvent lire...
LivreJeunesse
La question qu'on ne vous pose jamais et que vous aimeriez qu'on vous pose ? Et sa réponse !
Vincent Villeminot
... Je sèche ! Ce n'est pas une histoire qui délivre un message... donc je n'ai pas d'attente particulière !
LivreJeunesse
Le mot de la Fin ?
Vincent Villeminot
Bonne lecture ! Nourrissez-nous de vos avis !

'Instinct


Clarybelle

Samedi 17 Mars 2012

Mots Clefs :

#Evénements (Salon, Rencontre, Divers)

Renseignements complémentaires

Propos recueillis sur le Salon du Livre de Paris 2012 - Samedi 20 mars
Instinct - Trois tomes - Editions Nathan
*la version remaniée se trouve sur un site, mais il vous faudra le code secret situé à la fin du Tome III pour la lire !
** Google, pour ne pas le nommer...

Devaient se trouver ici les boutons de partages sur les réseaux sociaux.
Mais comme je ne sais pas ce que font exactement ces réseaux de ces données, je préfère vous laissez la liberté de recopier l'url et de la partager vous-même de votre propre initiative là où vous le voulez.

Source :

LA REDACTION