livrejeunesse.com

Mercredi 21 Novembre 2018

Disparition de l'Illustrateur de Martine

Disparition de l'Illustrateur de Martine


Marcel Marlier s’est éteint ce mardi 18 janvier 2011, à l’âge de 80 ans.

Après un demi-siècle de collaboration, Casterman perd un dessinateur d’exception, un homme de qualité, un ami.

De l’aquarelle à l’ordinateur, cet illustrateur virtuose et passionné n’a cessé de multiplier les expériences nouvelles tout en restant fidèle à une règle fondamentale : observer avant d’inventer, dessiner d’après nature afin de voir toujours les choses, les animaux, les êtres humains en profondeur et au plus près de leur réalité. Alliant dextérité et délicatesse, réalisme et sensibilité, Marcel Marlier a construit un univers riche et singulier.

Perfectionniste au savoir-faire hors du commun, il était l’un des rares illustrateurs, sinon le seul, à maîtriser aussi excellemment à la fois le portrait, l’attitude, le mouvement, le paysage, le détail documentaire et l’interprétation fictionnelle.

Martine, le personnage auquel Marcel Marlier a donné un visage, demeure une référence unique dans le monde de l’édition pour la jeunesse. Un véritable phénomène éditorial avec 60 titres et plus de 65 millions d’exemplaires vendus en langue française et 35 millions en langue étrangère.

Marcel Marlier laisse une oeuvre, qui est à la fois une extraordinaire vitrine des 50 dernières années et une vision intemporelle d’un monde merveilleux.

Avis de Clarybelle
Des dessins empreints de douceur... c'est l'impression qui reste après avoir regardé les illustrations de Marcel Marlier. Je me rappelle avoir passé des heures -enfant- à essayer de comprendre la construction des couleurs, leurs assemblages, la magie qui en ressortait, au travers des albums de Martine (fait du théâtre, à la fête des fleurs, petite maman,...)...

Clarybelle

Lundi 1er Janvier 1900

Mots Clefs :

#Interview, Introduction (Illustrateur) #Edito (Adieu)

Renseignements complémentaires

Illustration : Marcel Marlier au festival de Soliès Ville, 2008 - Esby / Wikipédia

Devaient se trouver ici les boutons de partages sur les réseaux sociaux.
Mais comme je ne sais pas ce que font exactement ces réseaux de ces données, je préfère vous laissez la liberté de recopier l'url et de la partager vous-même de votre propre initiative là où vous le voulez.

Source :

CASTERMAN