livrejeunesse.com

Mardi 20 Novembre 2018

Rencontre avec Dirick


LivreJeunesse
Monsieur Dirick, Bonjour !
Dirick
Bonjour.
LivreJeunesse
Nous sommes au Festival de Mouans-Sartoux (2010). Vous venez souvent à ce festival ?
Dirick
J'y viens chaque année depuis... Je n'ose même plus dire le nombre d'années. Enfin, depuis très longtemps.
LivreJeunesse
Combien de série avez-vous ?
Dirick
Actuellement, j'ai une série pour les enfants, Inspecteur Klebs, dans laquelle j'ai inversé les rôles entre les humains et les animaux, c'est une série qui comporte en France 7 titres, qui est vendue dans 10 pays étrangers et traduite en 6 langues. L'idée étant de sensibiliser la jeunesse à la protection des animaux et donc de la nature sur un plan très général. Et puis j'ai une série pour les adultes, Docteur Psy, dans laquelle je viens de sortir, pour Angoulême fin janvier, la psychanayse des grands héros de bandes dessinées. C'est à dire que les 10 plus grands héros de bandes Dessinées s'allongent sur le divan du psychanalyste, et se racontent. Ce qui nous permet de les voir un petit peu en décalage légèrement différent de l'image qu'on se fait habituellement d'eux.
LivreJeunesse
Sur ce salon, il y a aussi une nouveauté...
Dirick
Oui, il y a une nouveauté : c'est un peu ma danseuse. (Simka-Pigeot, aux Editions Vaillant). C'est un livre que j'appellerai ''une bande dessinée sans ses images'' - c'est-à-dire un roman, tout simplement - c'est un roman qui raconte quelque chose qui me tient à cœur, l'Afrique et le désert (ce sont des endroits que j'aime beaucoup) et l'idée, c'est l'histoire de deux jeunes qui partent de la banlieue parisienne, de Sarcelles exactement, qui ne sont jamais sortis de leur banlieue, qui ont leurs codes, leurs façons d'être dans ce contexte-là, et qui vont emmener une 404 jusqu'en Afrique Noire pour la vendre aux Africains, pensant faire l'affaire du siècle. Et puis, bien sûr, ils vont être confrontés à des tas de rencontres tout au long de ce voyage, à des tas de difficultés, dans le désert, et tout un tas de choses, ce qui va les faire sortir un peu de leur quotidien, et puis surtout, les ouvrir sur le monde extérieur. C'est une forme, si vous voulez, de voyage initiatique...
LivreJeunesse
Il y a beaucoup de vécu dans ce roman ?
Dirick
Il y a Énormément de vécu dedans, énormément de choses vraies aussi, des rencontres, sur plein de choses, c'est pas seulement sur le physique, c'est aussi sur la religion, sur les femmes, je parle beaucoup des femmes dans le Maghreb et en Afrique, c'est l'occasion de dire un certain nombre de choses que j'avais envie de dire.
LivreJeunesse
Vous avez aussi le recueil de vos publications dans PIF...
Dirick
Oui, alors ça, c'est pratiquement épuisé : chez l'éditeur, je crois qu'il en reste 40... Alors là, c'est la nostalgie totale, c'est les années 80. Je faisais une énigme policière dans PIF GADGET toutes les semaines. Il y a un recueil qui est paru en 2004 (je crois), dans lequel je raconte - d'abord - mes années PIF à trois jeunes, qui sont dans le métier aujourd'hui parce qu'ils me lisaient autrefois. Il y a une espèce de ''passage de flambeau'', qui est assez touchante, et puis, il y a une quarantaine d'enigmes parmi les centaines que j'ai fait à l'époque.
LivreJeunesse
Vous êtes toujours en contact avec l'équipe de PIF Gadget et des dessinateurs de l'époque ?
Dirick
Pas vraiment avec l'équipe de PIF GADGET, mais avec les dessinateurs de l'époque, oui. Malheureusement, ils sont très âgés pour la plupart, certains sont décédés, mais je suis toujours restés en contact avec eux... PIF GADGET, c'est vraiment un souvenir extraordinaire, c'est quelque chose qui marque les esprits : je suis allé en Roumanie 2 fois cette année : les Roumains ont appris à lire le français et à parler français grâce à (ou à cause de) Pic Gadget. C'est extraordinaire, ça a laissé un souvenir fulgurant dans la jeunesse.
LivreJeunesse
Vous faites toujours de la musique, à côté ?
Dirick
De temps en temps, pour m'amuser. Dans mon atelier, j'ai toujours mes guitares, mon ampli, et de temps en temps, effectivement, je fais un peu de musique. C'est une façon de se détendre, et de déconnecter un petit peu.
LivreJeunesse
LUGUY descend de temps en temps faire des bœufs ?
Dirick
On ne se voit pas beaucoup, Philippe LUGUY habitant lui en Normandie, du côté de Grandville, et moi dans le sud, alors, ce n'est pas facile, on est très loin, mais je crois savoir que prochainement, on va faire quelques bœufs dans les festivals.

Clarybelle

Vendredi 1er Janvier 2010

Mots Clefs :

#Presse (Journal, Hebdomadaire, Hors Série) #Interview, Introduction (Interview, Ecrivain, Scénariste)

Renseignements complémentaires

Retrouvez Jean-Pierre DIRICK sur la toile :

  • http://www.dirick.com/accueil.htm
  • http://klebs.dirick.com/
  • http://ledivandelabd.canalblog.com/
  • http://simkapigeot.canalblog.com
  • http://klebs.canalblog.com/



Devaient se trouver ici les boutons de partages sur les réseaux sociaux.
Mais comme je ne sais pas ce que font exactement ces réseaux de ces données, je préfère vous laissez la liberté de recopier l'url et de la partager vous-même de votre propre initiative là où vous le voulez.

Source :

LA REDACTION